Dominique Zédet 3.11.16

Dominique Zédet


invité de "L'Onde Poétique" le 3 novembre 2016 en direct sur idFM de 21h à 22h

 

Dominique zedet idfm 3 11 16

Dominique Zédet

 

Dzedet nc helene1 idfm 3 11 16

Emission animée par Nathalie Cousin et Hélène Buscail
(ce soir en remplacement de François Fournet)

Jeannine dzedet nc idfm 3 11 16

 

Dominique Zédet a débuté en poésie il y a 14 ans par le biais d'un concours (qui fut aussi un concours de circonstances).

Depuis, il a participé et a remporté de nombreuses autres joutes poétiques (Jeux Floraux d'Anjou de La Plume Angevine, Prix de poésie de l'association des Amis de Maurice-Rollinat, les ADEX, Prix Europoésie...).

Il a fondé également les "Jeux Sartrouville poétique" qui en sont à leurs 16e édition en 2016. Pour lui, il s'agit de pratiquer la poésie dans un esprit sportif d'émulation et de compétition où l'essentiel est davantage de participer que de gagner à tout prix... le premier prix. Le concours qu'il organise est gratuit et ouvert à tous sans distinction d'âge ou de genre, du moins au départ car il faut bien ensuite les classer. Les poèmes primés sont rassemblés et publiés en recueils.   

Le thème (facultatif) de cette année est « la cour ».

Règlement du concours

Contact : dominique.zedet@yahoo.com

Dominique Zédet a de plus à coeur de faire découvrir et aimer la poésie aux enfants en milieu scolaire.

Sa propre poésie est "de blanc et de noir", tantôt sombre, à l'instar de poètes tels que Maurice Rollinat, Edgar Poe, etc., tantôt plus claire, plus légère et même humoristique.

Qui a volé ?

(à Gilbert Bécaud)

Ce sont pleurs à l'Haÿ, qu'est devenue Rosa
Et criant dans les rues, mais qui nous la rendra ?
Sourire, un habitant très vite a répondu :
Tiens bon ville l'Haÿ, Rosa n'est pas perdue.

Une jardinière lui a donc demandé :
Notre rose jolie l'avez-vous retrouvée ?

Vos lèvres, un baiser, elle sera rendue...
Rose, la fleur unique, un parolier l'a vue,
Aussi, en la coupant chantonnait tra la la,
Ici nous l'aimons tous, il écrit sur nos pas.

Pour retrouver la rose, il fallut donc chercher,
Où ce sacré quidam pouvait-il se cacher.
Eve dans un jardin nous montre l'incongru,
Tâtant bientôt son ventre on fut vraiment déçu,
Et oui, l'homme amoureux l'avait avalée crue.

Dominique  Zédet

Prix Europoésie, poésie libre

 


Photos : © Michel Cousin
Mise en ligne  27.10.16 par Nathalie Cousin

maj 6.11.16
 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×