Pas d’exégèse

Silence.
Pas d’exégèse.
Le poème est une perle
Qui se suffit à elle-même
Dont on se pare à nu
Quand s’envolent les mots sélectionnés avec soin
Comme les feuilles du théier
Il n’est besoin d’aucun autre artifice
Que ces rimes
Qui jaillissent en bouquets
Silence avant les mots
Silence entre les mots
Et puis silence encore
Sous les applaudissements
Après le mot de trop qui reste en travers de la gorge
Au moment précis où le temps déborde
Du poème inachevé

Aymeric de L’Hermuzière,
poème aimablement communiqué
par l'auteur que nous remercions,

mise en ligne le 15 avril 2013

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×