Sainte Trinité

Toi Joseph aux bras gourds
Elle petit Jésus
Qui promène cul nu
Comme un reste d’enfance

Toi ma Marie, la mienne
Entre le chat et l’âtre
Moi qui joue le bellâtre
Aux cheveux grisonnants

Nous sainte trinité
Nous qu’un enfant fait fondre
Nous prêts à nous confondre
En une autre entité

Adultes chancelants
Nous pris dans les filets
De la mondialité
Nous prions pour qu’il vienne

Tentons ma mie la chance
D’un bébé dans la crèche
D’une fée toute fraîche
D’un pain sorti du four !

 

 

Montmorency le 3 Mars 2012 matin (jour de coin) sous la douche
Aymeric de L’Hermuzière

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×