Georges Adorni

Dieu est un ami d’enfance,
Un amour de jeunesse,
Un passé,
Une mémoire,
Sans nostalgie ni regret.
Pensée sans éclat,
Tournure d’esprit.
Loin d’être Moi, il devient le temps qui passe
Et la liberté de mouvement,
Promeneur solitaire,
Destin régulier.
C’est donc une petite musique facile
Du tout et son contraire
Qui résonne dans l’écho.
Et je l’entends
Face contre terre.

 
2010
Georges ADORNI
http://quietude.blog.lemonde.fr/

http://www.quietude.odexpo.com

  Poème aimablement communiqué par l'auteur le 30 mars 2011.
Avec tous nos remerciements

maj de cette page : 9.09.13 pour le nouveau site de Georges http://www.quietude.odexpo.com

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×