A tous ces héros

Tous ces capitaines dont les incessants reproches
Confinent dans leur coin
Renferment au plus profond d’eux-mêmes
Leur égoïsme et leur absolutisme démesuré

Hommes furieux, hommes démesurés,
Le petit dictateur a mal
Besoin de se faire remarquer
Besoin d’exister

S’aime t’il au moins ?
Il va accumuler les conquêtes
Les mettre au pinacle de ses trophées
Les épingler à sa boutonnière

                  



           Aux gens qui se sont battus pour nous
                    A ceux qui se sont dévoués corps et âme

Maeva de L’Isle
            Amiens, le 14 mars 2008

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×