Amour détour



AMOUR TOUJOURS
AMOUR VELOURS
AMOUR VAUTOUR
AMOUR DETOUR
AMOUR CALEMBOUR
AMOUR HUMOUR
AMOUR DEBOUR

Tu cours au détour
 d’un discours
d
e


    t
   o
   n
                          d
                          o
                          i
                          g
                         t
 d
 e
 velours tu m’entoures
Et je rêve, une trêve pas en grève
 M
 a
 i
 s


t
u
                         r
                         ê
                         v
                        e
                        s

                    
mes lèvres se relèvent
Et je t’aime en bateau de soie
E
n

m
a
n
t
e
a
u

 de velours
Chaude l’hiver froide l’été
C
e
t
t
e

s
o
i
e
qui s’abrège et m’agrège
Dans un départ qui me conduit jusqu’à toi
                         J
                        E

r
e
s
t
e
sans voix
Semblable à Sinoïde et Agragas
Ignorant la menace
Tu me conduis aux confins de l’univers
Sur ton bateau de repère
Et j’espère, et j’espère et j’espère




Maeva de l’Isle
Méru, le 29 octobre 2003
poème aimablement communiqué par l'auteur en sept. 2013

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×