Rêverie sur un corps

En danse, le corps est comme un roseau qui se balance sous le souffle de la musique
dans le temps et dans l’espace, et ose devenir ombre ou lumière lyrique.

 

Il prend forme
et se transforme
ou dans la pureté d’une expression,
ou dans l’agressivité d’une sensation.
Abstraction de la pensée,
mythologie d’un rêve personnalisé,
perception et sensibilité,
il s’appuie sur un rythme et une mélodie
pour bouger et exprimer
et donne vie,
au message qu’il veut, dans l’espace, imprimer.


Micheline Pipault
Poème et illustration aimablement communiqués par l’auteur en juin 2011.
Avec tous nos remerciements.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×