Près de

Près de la
langue
souvent
commence
un bruit
un mouvement
le clair-obscur
se transformant
en plainte
ou joie suprême
parfois
une ombre
vient et
s’en va
laissant
la voix
vide et
désemparée

Pascal C. Tanguy

Extrait de : Fenster zum Licht / Fenêtre ouverte sur la lumière.
Albatros, Vienne, Autriche, 2012 (édition bilingue)

(Poèmes aimablement communiqués par l'auteur que nous remercions).

Mise en ligne 24.4.16

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×