le loup

Du fond de nos forêts resurgit un long cri
Comme un appel anxieux gravé sur nos mémoires
Le sinistre hurlement d'un animal proscrit
Aux mythiques errances à l'ombre des grimoires.

Le mystère et la peur ont drapé sa légende
Du carnassier féroce au canidé traqué
On le flatte aujourd'hui bien plus qu'on l'appréhende
Et sa gloutonnerie se voit domestiquée.

De la meute sauvage que les instincts animent
Loup blanc de Sibérie, loup gris du Canada
Louves aux  yeux d'acier, aux humeurs canines,
Renaît la loi du chef gérant son armada.

L'ambre grise et moirée de sa belle fourrure
Les mouvances aiguës de son regard filou
Les aspects du chasseur pénétrant son allure
Nous font aimer et craindre cet implacable loup.

Claudie Lecoeur, poème 
aimablement communiqué
par l'auteur à Busloup, le 20 nov. 2016

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×