Créer un site internet

La boîte à souvenirs

Nous proposons dans cette catégorie "Boîte à souvenirs" des poèmes de ceux qui nous ont quittés. Nous ne les oublions pas.

Catégories

  • Jean-Marc Avril

    Avril jean marc

    Jean-Marc Avril,

    photo prise le 6 déc. 2008  à l'Assemblée Générale de L'Ouvre Boîte

    (photo N. Cousin)

    Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Jean-Marc Avril, ancien membre de L'Ouvre Boîte qui fut aussi quelque temps actif secrétaire de l'association.

    Voici un de ses poèmes qui fait allusion à l'Onde poétique. Curieusement, à l'AG du 6 déc. 2008, était venu également François Jeannin, qui sera ce soir l'invité de notre émission sur Radio Enghien...

    Nous rendrons ce soir hommage à Jean-Marc au cours de l'émission.

    L’onde qui sort du flacon

    Une onde venue de l’invisible
    Me tient par la main dans la forêt des hommes
    Elle vient de l’infini
    De la nuit des temps
    Là où il y a très longtemps il y a des milliards d’années-lumière
    Où le vaisseau régit les ondes
    Elle nous guide depuis toujours vers le haut
    Nous hissant au sommet du temple
    Cette onde de l’invisible
    Nous quitte le voyage accompli
    Nous ne sommes plus qu’un dans le jardin de l’univers
    La terre enfante un nouveau-né qui pousse son premier cri
    Un papillon l’habite pour le guide d’arbre en arbre
    Vers l’essence spirituelle
    Ce parfum qui habille au sortir de la matrice de sa plus belle odeur
    Que le nez de l’infini sourit devant son orgue
    Quand est réalisé son œuvre
    Le flacon est scellé par son caché de cire rempli d’humilité
    Celui qui l’ouvrira
    Découvrira peut-être l’onde poétique
    Sur Radio Enghien 98 FM
    L’onde qui sort de l’invisible
    Les âmes qui se laisseront porter par la sagesse de la nuit
    Auront la connaissance lorsque les étoiles danseront une farandole
    Dans l’horizon sans fin
    Où le temps n’existe pas

    Jean-Marc Avril
    Publié dans L’Ouvre Boîte n° 83, printemps 2009, p. 51


    .

    Mise en ligne : 9.02.2016

  • Claude Chardin

    photo-chardin-2.jpg

     

    Notre ami poète Claude Chardin, ancien adhérent de l'Ouvre Boîte à poèmes, nous a quittés en 2011 ; discret, il écrivait sur sa maladie avec humour.
    Nous lui avons rendu hommage dans un numéro de la revue.

     Nous remercions chaleureusement sa fille Claudine pour les poèmes qu'elle a bien voulu nous confier.

  • Robert Chasseneuil

    photo-chasseneuil-1.jpg  

    Enfant de la Mayenne et du Limousin, Robert Chasseneuil est né à Levallois-Perret. Il résidait à Gennevilliers où il est décédé il y a  quelques années. Féru de lecture, amoureux de la vie et de la nature, de l'architecture. Passionné du langage et du vocabulaire. Amitiés chaleureuses, généreuses, grande disponibilité, à l'écoute des uns et des autres. Photographe amateur pendant une vingtaine d'années (spécialité Mode et nus artistiques). Il a participé à des concours photographiques au Cercle des armées à Paris. Son principal recueil en prose poétique C'est le chant errant des impossibles Amours, préfacé par Henri Heinemann, membre de l'Association des critiques internationales a reçu un accueil chaleureux tant auprès des critiques que des lecteurs. Robert Chasseneuil était adhérent d'une vingtaine de revues dont le Journal à Sajat, L'Ouvre Boîte, Visages du XXe siècle, Les Saisons du poème, La Valise aux rimes, Le Cerf-volant. Chroniqueur du panorama des revues et ouvrages dans la revue L'Ouvre Boîte (Montmorency).  Certaines de ses poésies ont été traduites en franco-roumain, allemand, italien. Il a participé à des émissions ou des soirées poétiques sur Radio-Anglet, Nancy, RTB (Belgique), au G.D. du Luxembourg, etc. Il a fait partie du jury au concours de poésie (Prix Polemnie) à la Société des poètes du Quercy, aux Amis du cercle de la Pommeraie d'Olt. Entre autres poètes, Robert Chasseneuil appréciait Claude Hamelin (Canada), René Galichet, Rémy Fourdin Anselme, Pierre Autize, Serge Brindeau, Claude Aslan, Christine Ortibus, Rolande Cielny, Philippe Veyrunes, Jacqueline Elegoët, Nathalie Alsac, Brigitte Lascombe, Elisabeth Marty, Nadine Najman, Henri Heinemann, Marjan...
    Il a voyagé pour son plaisir en Angleterre, Belgique, Grèce, Tunisie, Italie, Maroc, Mexique.
    Principaux prix : Grand Prix Mirabelle-World Congress.
    Grand prix de l'édition du CIPAF. Hors concours avec son recueil en prose C'est le chant errant des impossibles Amours.
    Quelques critiques à propos de cet ouvrage : "excellent, votre livre est truffé de trouvailles poétiques qui vont droit au coeur" (Yvette Chastanet). "Votre livre ! Quel livre ! Déjà, le titre à lui seul est d'une beauté forte et tragique, pour une oeuvre également belle, forte et tragique." (Nadine Najman, Lauréate de l'Académie française, 1995).

  • Jacqueline Dessane

    Fidèle adhérente de l'Ouvre Boîte à Poèmes et longtemps présente aux Coins des poètes, Jacqueline Dessane nous a malheureusement quittés en 2018.

    En hommage, voici quelques-uns de ses poèmes parus dans la revue L'Ouvre Boîte.

    Avec nos meilleures pensées pour elle et sa famille.

    "Pourquoi revenez-vous comme un air en sourdine,
    envie de retrouver, un jour, la vraie joie
    ainsi que ta présence, lorsque le jour décline
    Pourquoi ?"

    Jacqueline dessane 2001

    Jacqueline lisant un poème, lors d'un Coin des poètes, janvier 2001, MLC de Montmorency

     


    Mise en ligne de cette page 12.12.18

  • René Eyrier

    eyrier.gif

    René Eyrier nous a longtemps enchantés par ses poèmes et sa voix aux accents provençaux. Il a participé pendant plusieurs années à l'émission de radio "L'Onde poétique".

    Il laisse de volumineux recueils de poèmes dédiés à son épouse Jeanne et simplement intitulés Pour Jeanne* (Éditions du Pharaon, collection de l'Once d'Or, 1984 à 1990- (?). Il prenait soin de numéroter et de dater au jour, à l'heure et à la minute près chacun de ses poèmes (plus de 1200).

    René Eyrier a publié avec Denise Bernhardt Dialogue ensoleillé, Nouvelle Pléiade, 1999, recueil qui a reçu le Prix Louis Aragon en 2000.

     

    * Pour Jeanne - 1984- 44 poèmes
    Pour Jeanne - 1985- 219 poèmes
    Pour Jeanne - 1986- (1er vol., 83 poèmes ; 2e vol., 85 poèmes)
    Pour Jeanne - Regard : Florilège, 46 poèmes
    Pour Jeanne - 1987- (1er vol., 87 poèmes ; 2e vol., 83 poèmes)
    Pour Jeanne - 1988- Vent du sud
    (1er vol., 64 poèmes ; 2e vol., 78 poèmes ; 3e vol., 82 poèmes ; 4e vol., 87 poèomes ; 5e vol., 102 poèmes)
    Pour Jeanne - 1989- Terre infinie (1er vol., 114 poèmes ; 2e vol., 73 poèmes)
    Pour Jeanne - 1990- Ciel d'orage (1er vol., 82 poèmes ; 2e vol., 117 poèmes)


    Maj de cette page : 29.01.2020

  • Jacquot

    Au revoir Jacquot

    Jean Jacquot, ou tout simplement Jacquot a été membre de L'Ouvre Boîte à Poèmes pendant plusieurs années. Il a aidé notamment à la revue pour la frappe des textes.

    Il est décédé en 2019. Nous lui rendons hommage ici avec quelques poèmes publiés dans la revue.

    Nous adressons toutes nos condoléances à sa famille.


    Mise en ligne de cette page : 17.11.19

  • Claudine Lesire-Ogrel

    Bonjour à tous.

    j'ai l'immense peine de vous annoncer le décès de notre chère amie Claudine Lesire-Ogrel. Elle vient de nous quitter d'une embolie après une grande fatigue et bien des soucis familiaux. Ses obsèques auront lieu ce mercredi 23 mars en Charente. Il n'y aura pas de messe à priori. J'ai voulu envoyer une gerbe de notre part à tous mais cela ne sera pas possible. J'adresse à son époux Hubert nos plus vives condoléances. Nous préparons bien sûr un hommage dans notre prochaine revue. Elle me manque terriblement tout comme à vous déjà à la lecture de cette si pénible nouvelle. Je souhaite que nous lui rendions aussi hommage à notre prochaine réunion. Si Franck et Claude ont des recueils de Claudine qu'ils les apportent nous pourrons lire quelques poèmes et nouvelles. Qu'elle repose en paix, nos pensées iront toujours vers elle, elle nous a tant apporté.

    Bien à vous tous.

    Christine Roucaute

    21.3.2016

  • Francis Raison

    Francis Raison, décédé en septembre 2013, est l'auteur de deux recueils de poèmes publiés : La Vie qui passe (ed. Poliphile, 2004) et Une Valse à trois temps... (Ed. de la Walkyrie, 2011).

    Son petit-fils Aymeric de L'Hermuzière souhaite perpétuer sa mémoire.

    Voir L' Ouvre Boîte à Poèmes n° 92, mai 212, p. 12-13 et n° 93, sept. 2012, p. 6-10.

  • Jacques Schreyer

    Dans la rubrique "La boîte à souvenirs" du n° 88 (hiver 2011) de notrerevue L'Ouvre Boîte à poèmes, René Battais présente Jacques Schreyer comme "un fidèle poète de l'Ouvre Boîte". On pourra lire ou relire dans ce numéro 3 poèmes extraits de son 4e recueil des saisons de la vie.

    Jacques Schreyer était sociétaire de la Société des Poètes Français. Il avait participé à des concours de poésie et remporté plusieurs 1ers prix (Prix de la Ville de Montmorency en 1995, Les Amis de St Prix en 1996, Terpsichore (La Baule), 1997, Prix de la Ville de Butry, Poésie en Vexin, en 1999), etc.


    Jacques Schreyer

    Bibliographie :

    Les saisons de la vie, n° 1 (La Nouvelle Proue)
    Les saisons de la vie, n° 2 (Maison Rhodanienne de Poésie)
    Les saisons de la vie, n° 3 (Maison Rhodanienne de Poésie)
    Les saisons de la vie, n° 4, préf. de Jeannine Dion-Guérin (Montmorency, chez l'auteur, 2001).

     

    photo-schreyer-1.jpg

  • Roland Strauss

     

     

    photo-strauss-17-03-12.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    Auteur de nombreuses chansons et de textes le plus souvent humoristiques, "chroniqueur hebdomadaire de Radio-Motus, l'émission de la MJC d'Herblay", Roland Strauss est un ami de longue date de l'Ouvre Boîte à Poèmes ; il a longtemps participé aux Coins des poètes et aux Galas organisés par l'association, ainsi qu'à l'émission de radio l'Onde Poétique, et aux animations dans les écoles lors des Printemps des poètes notamment à l'Ecole Pasteur de Montmorency.  

    Roland Strauss est décédé le 6 août 2018.

×