Créer un site internet

Ange (extraits)

Ange, d’avoir erré six ans dans l’énigme des pas.
Dessus ta cuisse nue, un couteau de flanelle fane pour du foin.
Oublie le mot déracine l’
Ange.
Et chasse le mauvais linge.
Abruptement, dis-tu.
Je suis ton décrivain .
Sois comme moi :
 je suis vingt dans mes pas.
Brise la laine. Qui te vit naître. Comme soie qui coupe
Coupe, tranche la haine en vingt parts et jette,
Toi, l’
Ange.

*

[...]

Un signe de la main.
Un signe de la main.
A celui qui rêvait de renverser la lune.
Hosanna, mon ami. Toi.
D’un couteau purpurin et de cette échancrure peaux sang mêlés.
Qu’as-tu donc fait de toi sinon. Sacs. Seaux. Sel. Disent. Les porteurs d’eau bleue.
Travaille encore la tache d’amour. A deux bougies rivée.
Entre la délicate.
Qui te voyait souffrir.
Sourire droit à la mort.
Qui.
Depuis sa fenêtre incendiée.
Haïr la haine n’est pas aimer.
*

[...]

Ce fut comme un silence qui se brise
Et l’eau n’eut plus de bouche
Et le Temps joua
Là-bas
Près des remparts
Le son du cuivre martelé.

*

[...]

Parce qu’aujourd’hui, c’est vie nouvelle.
Donne l’oraison des bras.
Le parfum sur la veste.
Sois le châle et les épaules
Vaincs l’hiver
Vaincs

*

C’est vie rêvée si
Une arête douce.
Dans le béat.
Matité de l’. Ange,
Des restes du rien, un nu, pâle, défait, plane.
Une Voie lactée ?

*

Nicolas Jaen
Extraits de Ange,
 


Mise en ligne de cette page : 23.01.21. Poèmes aimablement communiqués par Nicolas Jaen que nous remercions.

 

×