Arlette Coutin

Coutin arlette photo redim

Née à Montmartre le 15 novembre 1950, mes parents sont venus dans la région de Saint-Prix dans le Val d’Oise où nous vivions avec mes 5 frères et sœurs.
A l’âge de 9 ans ma mère a eu une épreuve de santé où j’ai pris conscience de l’impermanence de la vie et à la fois de l’importance de l’amour au sein de la famille. Ce chemin m’a conduit vers mon futur métier d’infirmière que j’ai pratiqué pendant toute une carrière hospitalière.
J’ai commencé le dessin vers cette période (vers l’âge de 9 ans), j’étais attirée par les portraits, celui de la Jeune fille à la perle de Vermeer me fascinait. Les visages et les paysages m’attirent, un visage c’est la rencontre avec un être que j’essaie de comprendre, de contempler et de découvrir. C’est un voyage avec l’autre dans le respect et la discrétion.
La nature est très importante pour moi, elle est vitale, elle est une source régénératrice, les fleurs et les arbres m’apportent une immense joie. La forêt et la campagne sont des lieux que j’aime.
Dans ma peinture j’exprime aussi ma foi qui est vivante. L’art et la spiritualité pour moi vont ensemble, c’est la recherche du beau, du bien, c’est une contemplation, une élévation, je regarde les étoiles en gardant les pieds sur la terre, c’est l’image que je donnerai de l’ensemble.
Ce qui prime pour moi c’est le respect de la vie, de l’autre dans la liberté et la tolérance où chacun se fraye un chemin unique dans une diversité.
Cette liberté, je la trouve dans la poésie, dans la rencontre avec d’autres poètes. De la peinture, je me suis ouverte à la poésie, de la rime plastique, je suis arrivée à la rime poétique. Cette expression m’a permis de dire avec des mots, des émotions et des sentiments que j’éprouve ; la nature joue un rôle important dans ma poésie et la réflexion philosophique aussi.
La musique a une grande place, Gustav Mahler, Camille Saint-Saëns, Wagner, Chopin, Vivaldi et d’autres…
En conclusion pour moi l’art sous ses différentes formes anoblit l’homme dans sa dimension humaine intellectuelle et spirituelle. Je suis reconnaissante envers la vie de m’avoir permis d’exercer un métier humain et de pouvoir exercer mon art que je suis heureuse de partager avec d’autres.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×