Catherine Gérard

Mon premier contact avec la poésie a été l’étude des Fleurs du mal de Baudelaire en classe de seconde. J’ai écrit mon premier poème à l’âge de 17 ans. Je sentais que j’avais une sensibilité littéraire qui n’était pas exploitée. La poésie s’est imposée à moi.

Je participe à des séances d’improvisation poétique dans le cadre de "La Cyclade" qui est une association d'artistes qui se trouve à Paris dans le 18ème.

Je connais l’OBP depuis plusieurs années par sa revue. Je ne connais les membres que depuis peu. J’habite Paris mais j’ai passé vingt ans de ma vie à Saint-Prix dans le Val d’Oise.

Mes poètes préférés sont Guillaume Apollinaire, Francis Ponge (La rage de l’expression), Jacques Prévert (Paroles), Nicolas Diéterlé (toute son œuvre).

Ce que je recherche dans l’écriture ? J’aime exprimer ce que j’ai au fond de moi qui fait écho avec le monde.

Quand je relis mes poèmes, je m’aperçois que j’aime beaucoup écrire sur les arbres et la nature.

J’aime également la peinture, le dessin. Je vais voir de nombreuses expositions et je suis des cours. J’aime les orchidées. J’ai fait partie d’une association d’orchidophilie.

Bibliographie :

Terre de Ciel, Editions Saint-Germain-des-Prés, 1996.
A comme Agnès, Editions Saint-Louis, 1999.
L'huître bleue, Editions Saint-Louis, 2004.
Pâquerettes à vos baïonnettes !, Editions Saint-Louis, 2011.
Le Phasme et l'Orchidée, Editions Société des Ecrivains, 2014.
Un précieux murmure, Editions Complicités, "Hors collection", 2017.

Un precieux murmure

 


Page mise en ligne le 10.07.2017. MAJ 17.8.17. Tous remerciements à Catherine Gérard.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×