Maria Labeille

 

 

 

 

 

Après ses études au Lycée de Reims et à la Faculté de Médecine de Paris, Maria LABEILLE obtient son certificat de Rhumatologie et mène une double carrière : hospitalière comme attachée à l'Hôpital Cochin et libérale en région parisienne. Elle passe de nombreuses années au soin et à l'écoute de ses patients lorsque la disparition brutale d'un ami fait jaillir d'elle spontanément et à sa grande surprise, une mélodie apaisante.

Cette capacité de création s'affirme alors et poèmes et mélodies en rangs serrés naissent dans une même vague dont l'amour et le temps qui passe sont les pôles principaux d'inspiration.

François Rauber, fabuleux orchestrateur qu'elle a le bonheur de rencontrer, l'encourage à enreigstrer avec lui plusieurs de ses chansons et c'est ainsi que sont édités un disque de treize titres (De la douceur des choses) et une cassette de treize autres (Un ange à ma table). Plus tard, trois disques compacts ont été édités, avec des harmonisations d'Hervé Alexandre, pianiste de talent : L'arbre du voyageur, D'or et d'argile, Si vous voulez.

 

Bien que son plus grand bonheur soit de chanter ses propres chansons, Maria met aussi souvent en musique des textes de poètes qui l'inspirent électivement.

Maria écrit également des poèmes (sans musique), reproduits dans de nombreuses revues poétiques. 

 Son recueil La Centaurelle épousée* a obtenu le Grand prix de Poésie de la Ville de La Baule.  Collection du Club des Poètes, (30 rue de Bourgogne, 75007 PARIS), 85 p. -
ISBN 2-9506210-9-0.

 

 

En 2013, elle publie chez le même éditeur De la colline extrême, 95 p.
ISBN 978-2-911688-15-7.

Labeille

"Ne cherche plus.
Aux tracés des planisphères ne cherche plus
sur les cartes bleu-nuit du ciel, ne cherche plus
où sont les Paradis Perdus.

Nos Paradis Perdus sont royaumes errants
aux marées de nos îles d'âmes dérivant.
Aérolithes d'or tant de rêves ont chu
des Edens où jadis nous vivions en élus.
Ô caravelles englouties
en vue des côtes d'Utopie !"

Textes, documents et photos aimablement communiqués par Maria Labeille.
Avec tous nos remerciements. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×