Moutons ROTHSCHILD

 

Il est un buveur de vin, ordinaire
Sans AOC, ni millésime,
Même pas un vin de petite estime
Mais un âpre liquide pour oublier l’ordinaire

La bouteille craque entre ses doigts
Elle est en plastique plutôt qu’en verre,
Son étiquette a fait le tour de l’univers:
C’est un sac cachant le breuvage de mauvais aloi !

Le raisin de ce vin n’est plus un fruit
La couleur de sa robe n’est pas bordeaux, mais ocre
Né d’un quatrième pressurage « spécial médiocre » :
Voilà la raison de sa révolte et de ses bruits

Le sang de notre Seigneur n’est plus divin,
Les puissants l’ont dilué au métal de l’argent
Seule matière pure à leurs yeux de détergents
Digne du sang des saigneurs et des pots de vin…

Yves Le Merrer

Poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.
Avec tous nos remerciements.

Mise en ligne de cette page : 11.07.13

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×