Hommage à Claudie par A. Loyau

 

Claudie lecoeur 11 2 2017 redim

Claudie Lecœur (en fév. 2017)

photo © Michel Cousin
 

A Claudie Lecœur, notre amie*


Femmes en poésie, tu étais une des leurs,
Tu avais projeté de nous les faire connaître,
Au cours d’une soirée consacrée à nos sœurs
Oubliées de l’histoire, il faut le reconnaître.


Elles s’appelaient Christine, Marguerite ou Pernette,
Ecrivaient des ballades, virelais et rondeaux,
Contaient langueurs d’amour, langueurs d’être seulettes,
Ou célébraient la Vierge à l’ombre des châteaux.

Leurs voix longtemps se turent, il n’était plus de mise
De dire ses sentiments aux salons littéraires
Oubliée Belle Cordière et ton franc-parler, Louise,
Car l’esprit désormais dominait cette sphère.

Poèmes lus et écrits par la gent masculine,
La femme et sa parole bien vite corsetées,
Subsistent quelques noms, Anna ou Marceline,
Les dix doigts de la main suffisent à les compter !

Pourtant au féminin peut s’écrire poésie,
Vingt-trois février, tu attendais ce jour
Pour nous faire découvrir toute la fantaisie
De celles que tu allais rejoindre pour toujours.

Tu leur as donné, toi, dernier souffle de vie,
Le tien, pour éviter qu’elles ne soient oubliées,
Merci pour ton courage, ton sourire, Claudie,
Ton souvenir au leur est désormais lié.

Annie Loyau,
membre du Cercle des Poètes retrouvés en Vendômois

(poème aimablement communiqué par l'auteur, 26.4.18)

Christinedepisanwriting  Clouet marguerite de valois  Pernette du guillet  Louise labe by pierre woeiriot 

Anna de noailles dornac jpg  Marceline desbordes valmore

Illustrations :

Christine de Pisan
Marguerite de France (reine Margot)
Pernette du Guillet
Belle Cordière = Louise Labé
Anna de Noailles
Marceline-Desbordes-Valmore
 

* Claudie Lecoeur avait préparé une soirée très documentée sur le thème : "La poésie au féminin", sujet qu'elle avait à coeur si je puis dire, les poétesses étant souvent restées dans l'ombre. Cette soirée devait avoir lieu à Vendôme le 23 février.  Elle est décédée quelques jours après. Avec des ami-e-s, nous devions être lecteurs ou lectrices, nous l'avons été lors de la soirée qui a eu lieu en son absence à la date prévue. Elle lui était dédiée et nous avons eu une pensée émue pour elle. Claudie était admirable et nous la regrettons vraiment.

Annie Loyau

(cf. mail du 26/04/2018)


mise en ligne de cette page : 29.4.18 - Tous remerciements à Annie Loyau.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×