Robert Chasseneuil

photo-chasseneuil-1.jpg  

Enfant de la Mayenne et du Limousin, Robert Chasseneuil est né à Levallois-Perret. Il résidait à Gennevilliers où il est décédé il y a  quelques années. Féru de lecture, amoureux de la vie et de la nature, de l'architecture. Passionné du langage et du vocabulaire. Amitiés chaleureuses, généreuses, grande disponibilité, à l'écoute des uns et des autres. Photographe amateur pendant une vingtaine d'années (spécialité Mode et nus artistiques). Il a participé à des concours photographiques au Cercle des armées à Paris. Son principal recueil en prose poétique C'est le chant errant des impossibles Amours, préfacé par Henri Heinemann, membre de l'Association des critiques internationales a reçu un accueil chaleureux tant auprès des critiques que des lecteurs. Robert Chasseneuil était adhérent d'une vingtaine de revues dont le Journal à Sajat, L'Ouvre Boîte, Visages du XXe siècle, Les Saisons du poème, La Valise aux rimes, Le Cerf-volant. Chroniqueur du panorama des revues et ouvrages dans la revue L'Ouvre Boîte (Montmorency).  Certaines de ses poésies ont été traduites en franco-roumain, allemand, italien. Il a participé à des émissions ou des soirées poétiques sur Radio-Anglet, Nancy, RTB (Belgique), au G.D. du Luxembourg, etc. Il a fait partie du jury au concours de poésie (Prix Polemnie) à la Société des poètes du Quercy, aux Amis du cercle de la Pommeraie d'Olt. Entre autres poètes, Robert Chasseneuil appréciait Claude Hamelin (Canada), René Galichet, Rémy Fourdin Anselme, Pierre Autize, Serge Brindeau, Claude Aslan, Christine Ortibus, Rolande Cielny, Philippe Veyrunes, Jacqueline Elegoët, Nathalie Alsac, Brigitte Lascombe, Elisabeth Marty, Nadine Najman, Henri Heinemann, Marjan...
Il a voyagé pour son plaisir en Angleterre, Belgique, Grèce, Tunisie, Italie, Maroc, Mexique.
Principaux prix : Grand Prix Mirabelle-World Congress.
Grand prix de l'édition du CIPAF. Hors concours avec son recueil en prose C'est le chant errant des impossibles Amours.
Quelques critiques à propos de cet ouvrage : "excellent, votre livre est truffé de trouvailles poétiques qui vont droit au coeur" (Yvette Chastanet). "Votre livre ! Quel livre ! Déjà, le titre à lui seul est d'une beauté forte et tragique, pour une oeuvre également belle, forte et tragique." (Nadine Najman, Lauréate de l'Académie française, 1995).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×