Ximena Gomez

Psychologue, traductrice et professeure d’espagnol, Ximena Gomez vit aux États-Unis. Ses poèmes ont été publiés dans la presse numérique et sur papier. La maison d’édition madrilène Torremozas a édité son recueil de poèmes, la pièce aux mouches. Elle a figuré dans une anthologie consacrée aux auteurs hispanophones des États-Unis. Ses poèmes ont été traduits en anglais et publiés en version bilingue dans les revues Cagibi et Sheila Na-Gig.

Panne

La nuit de l’ouragan,
me réveilla le bruit
de la pluie sur les vitres.
Tu dormais devant la baie vitrée
flagellé par le vent et de l’eau.
Et moi devant le trou obscur du placard.
La lumière bleue de la radio était partie.
Il y avait une panne aux alentours.
Nous étions des hominidés apeurés
car une tempête avait éteint
notre flambée dans un bouge sec.
On se tourna dans l’obscurité,
entre les draps, on chuchota.
Je remarquai ta tête sur mon aisselle.
Je crus voir sur tes cheveux gris la lueur
qu’il y avait toujours dans le ciel.
Avec cette faible lumière,
Je me rendormis.

Ximena Gomez , traduction : Babak Sadeq Khandjani

Note sur le traducteur :

Babak Sadeq Khandjani est né en 1981. Il a fait des études de littérature française. Il a commencé à apprendre la langue grecque en autodidacte. Il a traduit des poèmes pour différentes revues françaises et grecques (Cahiers de poésie, Souffles, Comme en poésie, Traversées, Point barre, Libelle, Le Cerf-volant, Eneken, Emvolimon, Sodeia). Il a également traduit trois livres : Le Loup (Marcel Aymé, en persan, 2013), Sur le quai/ Après la bataille, (Denis Emorine, en grec, Vakxikon, 2014) et Les Murs de sable (Chahab Mogharabin, en français, Edilivre, 2016).


Mise en ligne de cette page : 10.09.19. Remerciements à M. Babak Sadeq Khandjani.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site