Les temps tremblent de solitude

L’écriture arpente inlassablement les sentiers,
s’attable à l’auberge, croise une femme déjà différente.

Dans l’attente, on embarque vers une odyssée
C'est une histoire d'âme déchirée
qui éprouve une ancienne liberté,
passeur de vent
paysan solitaire
il reconnaît la douleur
la beauté tranchante des ombres
la prière païenne des taiseux

on aperçoit leurs visages, et pourtant ils vivent en nous,
dans le paysage minéral où la mer n’est que fuite vaine,
délaissés, hommes inquiets
solitude les derniers soubresauts des paroles dans la nuit,
où les corps se déprennent sans chaleur.
tout s’estompe, sentiments, raison
contraste entre la terre maternelle, exténuée,
les sentiers sauvages
et la lente disparition
l’engloutissement ou l’effacement

Les temps sont malades et tremblent de solitude

 

 

Nicole Barrière

Poèmes aimablement communiqués par l'auteur.
Avec tous nos remerciements.


Mise en ligne de cette page : 30.09.2018.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×