Un temps de crise

Je ne sais pas d’ou viens cette mélancolie je n’aime pas le lundi ni le mardi ni le mercredi ni le jeudi vraiment, c’est sans espoir je n’aime pas non plus le vendredi et le samedi et pire encore j’exècre le Dimanche que je trouve vraiment trop triste. En fait je n’aime pas le calendrier tout entier ou l‘avenir reste caché. Les jours sont contre jours, dressés les uns contre les autres et pas moyen d’y échapper. Moi, je veux du rêve une autre vie des éclipses de soleil plus souvent J’aimerais tant un jour Soleil, j’aimerais tant un jour Amour, j’aimerais tant un jour Amitié, j’aimerais tant un jour Blanc un jour bleu. La palette de la vie est immense, pourquoi ne pas tout recommencer ? Revoir sous un autre jour notre existence. Laisser faire la fusion naturelle des choses.

Françoise Tchartiloglou

Extrait de «  Aérienne » Flammes Vives 2012

mise en ligne 30.01.2013

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×