Esquisse d'un portrait

Tous les matins

Je dois me recomposer

Avec la vulnérabilité de l’enfant

Et les défaillances de l’adulte,

En tenant compte du peu de temps

Qui me reste des jours à venir.

Avec tous ces mots

Qui s’agitent dans ma tête

Choisir les plus précis

Pour en faire une poésie.

Georgette URWICZ
poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.

Mise en ligne : 16.1.16

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×