Inéluctablement

L’appréhension gagnée par l’inquiétude,
S’en vint trouver le désespoir,
Le désespoir se lamenta devant le doute,
Le doute hésita avec perplexité,
La perplexité indécise soupira «peut-être »,
Le peut-être interrogea «le cas où»,
Le cas où se dirigea vers le probable,
Le probable en conclut c’est possible,
Le possible hasarda «c’est vraisemblable »,
Le vraisemblable fit signe au pourquoi pas,
Le pourquoi pas insinua le «vraiment ? »
Le vraiment approuva certainement,
Certainement rejoignit l’indubitable,
L’indubitable railla le défini,
Le défini s’exclama «assurément»,
Assurément se dit «c’est bien vrai»
Le vrai se heurta au factice.

Ainsi l’homme se fraya un chemin
Vraisemblablement avec incertitude
Parmi des vérités sûrement improbables.


Georgette URWICZ
poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.

Mise en ligne : 16.1.16

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×