Fin de l'an 2012

J’ai croisé sur mon chemin des graines de beauté
Telles des reines si jolies sur des corps si gracieux
Qui feignent à inspirer des regards malicieux
Oui ! Non ! Peut-être ! : Je vous le joue au dé…beauté ?

J’ai, planté sur le côté, un grain de beauté
Comme un grain de folie sur un corps disgracieux
Qui peine à respirer ces moments audacieux
Où le geste joint le sentiment…au débotté !

J’écarquille les yeux : coquille dispendieuse !
La vue m’écorche le corps, me perce les flancs
Tant de nature défigurée au fil des ans
Perdue à jamais pour l’écrin des capricieuses

T’es beau, t’es belle ! Où se cache la beauté de l’âme ?
Elle s’écrit au féminin sans eux à la fin,
Mannequin s’écrit au masculin comme coupe faim
Le caviar des casinos où scintillent les lames…

Yves Le Merrer

Poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.
Avec tous nos remerciements.

Mise en ligne de cette page : 11.07.13

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×