La mare aux canards

 

Voyez la dame au panier d’osier,
Empli de citron de carottes et de coings
D’une branche de céleri et du vinaigre de vin,
Avancer légère sur la rosée…

Son mari cale la table d’un coin,
Sur la terrasse de dalles de pierre réchauffée
Au soleil du midi comme un conte de fée
Qui annonce la récolte des foins…

Les tantes sont aux fourneaux, du coin
Cuisine montent les senteurs du thym, du laurier
Du miel : tout est fin’ment aromatisé !
Telle la recette du canard aux coings…

Mais les enfants arborent un sourire en coin :
Leurs parents din’ront « végétarien »
Les canards n’y seront rien de rien
Ils chantent ailes dessus bras dessous : coin coin coin !...

 

Yves Le Merrer

Poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.
Avec tous nos remerciements.

Mise en ligne de cette page : 11.07.13

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×