A. Loyau, Au pays des nourritures

ANNONCE DE PARUTION

 Annie LOYAU

Au pays des nourritures : poésies

illustrations : Elsa Huet*

Le Huchet d'Or Editions (9, rue Jean La Bruyère, 41000 Blois), 2018, 159 p.

ISBN : 978-2-36922-090-9 (16 €)


Loyau nourritures couv

"Avant de passer en cuisine puis à table, vous êtes conviés à poser un regard amusé et une réflexion sur les aliments, les voyages et les transformations qu'ils subissent, avant d'être dans nos assiettes. Nous avons la chance d'avoir une alimentation très diversifiée : n'oublions pas que ce phénomène est récent et que la recherche de nourriture a toujours été une question vitale pour la survie de l'homme ! Bon appétit !"

 

"Annie Loyau, poète, est l'auteure notamment de La Loire et l'Océan ou le chant de l'eau et de Poèmes à tout vent, un recueil destiné aux enfants. Bien d'autres thèmes sont abordés dans ses écrits : la nature, la paix, la société... Tout est prétexte à offrir ses poèmes en partage, dans les bibliothèques, lors du Printemps des Poètes, des Rendez-vous de l'Histoire à Blois... Chaque poème est une histoire, parfois aussi une chanson à interpréter !"

Lire article dans La Nouvelle République 

Site éditeur : http://www.le-huchet-dor-editions.fr/

* Contact Elsa Huet : elsahuet@yahoo.fr

Site : http://elsa.huet.free.fr


 

Note de lecture par Nathalie Cousin

Ouvrir ce livre, c’est comme dire avec l'auteur :

« Sésame ouvre-toi !  Je suis comme Ali Baba,
Quand s’ouvre la caverne aux trésors, que choisir ? »

Ce matin, au petit déjeuner, en ouvrant mon pot de confitures myrtilles et cassis "Bonne Maman", je me suis demandé s’il y en avait dans Au pays des nourritures ? Je vais droit à la table des matières… Eh oui, p. 43 m’attendent « Confitures : pommes pêches et groseilles. »

Au pays des nourritures contient la bagatelle de 159 poèmes de formes variées, mais classiques (strophes et vers réguliers, usage constant de la rime...), ton bon enfant, presque léger, sympathiques illustrations en couleurs, il y en a pour tous les goûts : Annie Loyau passe en revue tout ce qu’on peut dire au sujet des nourritures, des courses au marché, des préparatifs en cuisine, des menus, aux repas conviviaux, « à la bonne franquette », pris en famille ou en toutes autres occasions... Elle rassemble souvenirs d’enfance, anecdotes, "Tour de France dans l'assiette", fables revisitées, contes, devinettes, jeux de mots pleins d'esprit, lexiques, listes et énumérations, slogans, tout est bon pour accompagner notre copieuse dégustation de boissons, légumes et fruits, plateaux de desserts, plats mijotés, table des matières concoctée comme carte de menu ! Gare à l'indigestion !

Cependant, le poème « Carnets de campagne », inspiré directement par l’émission éponyme de Philippe Bertrand sur France Inter, me met la puce à l’oreille. Au-delà de ce titre appétissant, Au pays des nourritures, au-delà de cette joyeuse abondance qui fait venir l’eau à la bouche, Annie Loyau nous fait part de sérieuses réflexions, prend parti pour une écologie responsable et solidaire, pour des actions concrètes qui permettraient de préserver la Terre, la Mer et leurs habitants, hommes, animaux, plantes, c'est-à-dire la Vie.
« La Vie, préservons-la
Préservons la terre ! »

Elle plaide pour un monde plus juste, une société hospitalière, généreuse et fraternelle :

« Solution sage
Terre en partage
Deux hémisphères
Justice sur terre »

Il faut agir et à réagir au plus vite :

« Halte au pillage, au transport-pollution,
Pour manger sain, adoptons le trio :
La proximité, la saison le bio. »


Annie Loyau rejoint ici, à sa manière, par le biais de la poésie, les préoccupations actuelles d’un nombre de plus en plus grand d’alerteurs de conscience, citons Fred Vargas qui vient de publier, L’humanité en péril : Virons de bord, toute !, (Flammarion, 2019), Manifeste pour demain : L'économie sociale et solidaire, la voie d'avenir ? de Philippe Bertrand (Libre & solidaire, 2018) ou Le cercle vertueux de Nicolas Hulot et Vandana Shiva (Actes Sud, 2018).

Merci Annie. Votre livre mérite d'être lu et relu, même si je ne sais pas bien où le ranger, avec les livres de cuisine ou dans le rayon poésie ?

 

 

 

 


mise en ligne de cette page : 31.3.19 par Nathalie Cousin, alias la Souris curieuse

maj 5.06.19 pour la note de lecture. (A paraître dans la revue de L'Ouvre Boîte à Poèmes)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×