Premier instant

Neige première soleil azuré
sous la palette hivernale
d'un coquelicot charnel
je nais
Je quitte les eaux de ma nuit
la sève qui m'a nourrie
Je ne vois qu'un rideau de voiles
Ce cri que je pousse déchire ma poitrine
Sensations intenses intimes
J'entends couler leurs larmes
Je sens leurs mains tremblantes
et leur souffle chaud
en des mouvements d'ailes
qui œuvrent dans mon ciel
Au creux de leur épaule
et de leur solitude muette
j'appréhende le monde en ce premier instant
je cherche la lueur
M'offriront-ils un passage vers demain

 

Christine Roucaute
Poème aimablement communiqué par l'auteur et reproduit avec son autorisation.
Mise en ligne : 8.03.2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×