Je crois n'avoir rien dit

Je crois n'avoir rien dit d'intéressant
En réalité, intéressant ou non, j'ai écrit

 ainsi ai-je passé la nuit
vu les heures se lever une à une
et si je n'ai pas fait de poème
je me suis laissée porter par le courant des mots

 je me suis enivrée
au "Vin" de Baudelaire
aux "petits verres" au Lapin Agile de Cendrars

 j'ai découvert "l'escargot vigneron"
de Tomas Tranströmer
que voudrais-je de plus ?

 J'ai plongé dans ma mémoire
retrouvé le goût et le parfum

des "vins de pays",
de Cahors, Gaillac,
Estaing, Monbazillac...

ou, pour l'apéritif,
Malaga, Palermo,
Suze, Avèze ou Asti...

 tous ces vins que Maman aimait bien
Je les ai mis dans ma cave à poèmes.

malaga-cruz.jpg

 
Erica
mai 2013,
lu au "Coin des poètes", 4 mai 2013
thème : le vin

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×