Marcel Pagnol au Vieux-Port

D’un tout premier abord, c’est pas trop poétique
Grâce à Marcel Pagnol, ça devient romantique
Le mistral doit souffler, les cieux toujours bleutés
Dans la mer vont danser des sardines argentées.

Et, là, sur le Vieux-Port, le plus beau des visages
D’une demoiselle, rit, et vend des coquillages
Ah ! La jolie Fanny, à Marius son cœur !
Avec lui, elle veut une vie de bonheur !

Mais hélas, il médite, rêve de l’océan
Attiré par la mer comme un terrible aimant
Fanny ne comprend pas, pourquoi partir d’ici ?...
Soleil, pastis, pétanque, partie de cartes aussi.

On constate qu’il aime car Fanny est si belle !
Le marché aux poissons, Ah ! Quel style à Marseille !
Cette œuvre réputée, un grand succès mondial !
Pièce si populaire car Pagnol est génial !

poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.

MIse en ligne : 17.01.16

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×