La jeune fille

à Gérard de Nerval

La jeune fille au bras du vent,
Son pas de danse en aquarelle,
Semble voler tout en rêvant
Comme jouaont à la marelle.

Sa chevelure d'ambre et d'âme,
Brindilles brunes sous la brise,
Parfume l'air, et le ciel brame
Sous la brume que l'aube grise

Comme d'une ombrelle d'amour,
D'azur et d'azerole rose...
Dans le jardin du Luxembourg

La jeune fille a pris la pose,
Muse et modèle de l'instant,
Sous la voilette du printemps,

Avant de s'envoler plus loin
Ballerine d'espoir.

(Extrait de Museline, T. Sajat, 2015, p. 13)
Reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur.

page créée le 9.1.2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×