Par vents et marées

Je veux voyager en France
Oublier mes turbulences
Attraper mon jour de chance
Et m’endormir en silence

Je vire grand Cap à l’Ouest
Sans demander mon reste
Éviter la grande peste
Celle que le cœur déteste

Je veux sentir les marées
Son chaud caramel beurré
M’allonger en toute piété
Sur son sable blond doré

A Saint Michel l’archange
Qu’aucun démon ne dérange
Sur son mont si étrange
Elle et pour aile mon ange

Yves Le Merrer

Poème aimablement communiqué par l'auteur
et reproduit avec son autorisation.
Avec tous nos remerciements.

Mise en ligne de cette page : 11.07.13

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×