Femmes noires

Femmes noires
Qui marchent dans le soir
Avec le maintien des princesses
Dont les diadèmes noués de tresses
Supportent des couronnes d'eau
Canaris de terre en fardeau
Rythment le déhanchement
Qu'un batique bleu océan
Comme un drapeau claquant au vent
S'emblèment d'un enfant.

Frédéric Billiet, Continent dérobé,
Impr. Office culturel d'Amiens, 1991.

 

Reproduit avec l'aimable autorisation de l'auteur
avec tous nos remerciements
.


Page mise en ligne le 18.09.16 par Nathalie Cousin

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×