Créer un site internet

La mort

Dans la voûte céleste, les étoiles naissent et meurent,
Expulsent leur matière, engendrent l’univers.
La gravitation agrège ces poussières.
La vie naît, la conscience, par l’Être en Sa demeure.

L’alimentation, ce combat pour la vie
Qui survit par la mort, est renouvellement.
Le cycle des saisons, un recommencement,
Des semailles aux moissons, dans la vie qui surgit.

Tout se trouve dans ces graines aux devenirs puissants,
Imprimées dans les gènes, pour les transformations.
Force d’adaptation dans l’incarnation
Pour que vive l’Esprit dans l’accomplissement.

Hasard ? Nécessité ? Vies et morts imbriquées
Dans cette création toute d’adaptation.
Qui suis-je dans ce temps, cet espace (infini) éthéré ?
Pour en avoir conscience, me poser des questions ?

Pour l’âme ? Cette flamme de vie du prodige
Divin au sublime et fantastique dessein,
La Mort n’a plus d’emprise, sa victoire ? sans prestige,
Quand la vie, par Sa mort, éternelle devient.

 

La mort / le grand dessein / si le grain ne meurt…
 Dominique MARCAILLOU – novembre 2019

Poème aimablement communiqué par l'auteur que nous remercions.
novembre 2019

Pour le Coin des poètes de novembre 2019

Ciel nuit


Mise en ligne de cette page : 13.11.19. photo : Michel Cousin

×